NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PEINTRE CLAIRE SCOFIELD

NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PEINTRE CLAIRE SCOFIELD

Séchoirs à tabac
J’ai toujours adoré depuis l’enfance ces hautes granges, noires, austères et majestueuses et c’est avec une naïve déception que j’ai appris un jour qu’elles avaient une fonction. Je ne sais pas vraiment à quoi j’attribuais leur présence mais j’aimais déjà beaucoup leur plastique. Ces grands volumes noirs qui se dressent dans la verdure, donnait le contraste visuel le plus fort qui pouvait exister dans le paysage m’environnant.Faites dessiner une maison à un enfant âgé de 5 ans, il y a plus de chance que la forme ressemble à un séchoir à tabac qu’à une batisse girondine. Le séchoir à tabac comme un dessin d’enfant a le toit pentu, les murs hauts,la porte surdimensionnée et peu de fenètres.Pour moi le séchoir à tabac contient la forme symbolique de la maison, au même titre que les meules de foin de Monet contiennent la forme symbolique de la hutte primitive. Site Internet