Wopart, 20-23 Septembre, Lugano, Suisse / catalogue

Wopart, 20-23 Septembre, Lugano, Suisse / catalogueCLIQUEZ ICI POUR VOIR LE CATALOGUE

NOUVELLE COLLABORATION AVEC LE PEINTRE BERNARD BAUD

NOUVELLE COLLABORATION AVEC LE PEINTRE BERNARD BAUD

Bernard Baud est né en 1964 dans les Alpes françaises, il est formé au métier de ferronnier d’art mais c’est en travaillant pendant plus de 20 ans à Drouot (Paris) qu’il découvre la diversité artistique, de l’art contemporain à l’art africain, du pré-colombien aux icones russes, des arts décoratifs aux arts appliqués (qu’il préfère), il comprend alors que tout est possible….Dans l’univers coloré et ultra structuré de Bernard Baud tout est possible ; ses personnages imaginés nous regardent, neutres, ronds, sans jugements, sans préjugés, ils s’adonnent au golf, à la pêche ou déjeunent encore tranquillement entourés d’un repas frugal, dans un espace infini de planètes, d’abeilles, de coccinelles ou de ‘Lucky’, son animal Totem. Un mélange de légèreté et de complexité.

“Bernard Baud est passionné par l’art africain et contemporain. Il invite le public à découvrir la rythmique des mouvement offerts par les formes, la lumière et les couleurs de ses dernières créations picturales à la peinture entre pop art graphique et candeur imagée du douanier Rousseau. » Sylvain Legon/ Le Dauphiné Libéré.

Site en construction.

ARLES 2018 / Karine Paoli 'Hug Me'

ARLES 2018 / Karine Paoli 'Hug Me'

Mardi 3 juillet – 11h41 – Paris Gare de Lyon : Une voix féminine résonne dans le haut-parleur : « Attention à la fermeture des portes… » Installée dans ce TGV bondé, assise près de la fenêtre, le casque sur les oreilles avec ma précieuse playlist, je regarde les paysages défilés devant mes yeux pétillants.

Direction : Arles !

Quel bonheur… Comme à chaque fois que je mets les pieds aux Rencontres Photographiques d’Arles, je le sais, ça va être intense…

Suite de l’article sur  Karine Paoli Hug Me à la NdF Gallery, Arles

 


ARLES - VERNISSAGE 'HUG ME!' AVEC KARINE PAOLI

ARLES - VERNISSAGE 'HUG ME!' AVEC KARINE PAOLIVous souhaitez participer inscrivez vous sur  SHOOTING HUG ME!

La NdF Agency s'installe à Arles pendant les Rencontres de la Photographie

La NdF Agency s'installe à Arles pendant les Rencontres de la Photographie

NOUVELLE COLLABORATION AVEC SOSI VARTANESYAN

NOUVELLE COLLABORATION AVEC SOSI VARTANESYAN

Sosi Vartanesyan travaille exclusivement en noir et blanc. Toutes ses œuvres sont imprimées à la main sur du papier argentique et traitées à la manière d’une archive. Ses dernières séries, « Après l’Ombre », sont des photogrammes, un vieux processus photographique qui existe depuis les débuts de la photographie. Son travail représente un désir ardent et un retour à la source: un rejet des techniques photographiques contemporaines et numériques de la création et de l’impression d’images. »J’aime le travail en chambre noire et l’impression argentique, que je considère comme une partie inséparable de ma création photographique, je me suis retourné vers les procédés  » alternatifs « ou primitifs avec la nostalgie de trouver l’âme des photos du passé. Le titre de cette exposition « Après l’Ombre » fait référence aux « ombres » que les techniques photographiques contemporaines ont jetées sur l’âme de la photographie argentique, et la façon dont j’ai essayé de trouver la lumière et ma sortie de l’univers de pixels.En plus des photogrammes, mon voyage comprend l’utilisation d’une émulsion photographique qui est appliquée au pinceau sur divers types de surfaces, comme le papier d’art et les tissus, au lieu d’utiliser du papier photo barité traditionnel. Cette technique rend une image spéciale proche d’une lithographie ou d’une peinture à l’encre qui est unique car aucune ne peut être exactement la même. J’ai aussi expérimenté avec une « camera obscura » faite main dans ma négation de notre société en évolution rapide débordant des milliards d’images chaque jour. Mon travail consiste en prendre son temps et la préméditation. « 
Plus d’infos sur:www.sosivartanesyan.com


Nouvelle Collaboration avec la photographe Coralie Salaün

Nouvelle Collaboration avec la photographe Coralie Salaün
Coralie Salaün est auteur photographe. Elle est née en 1986 à Lannion. Elle vit et travaille à Rennes.
Elle réalise sa première série « Les réfugiés oniriques » en 2007, en parallèle de ses études en photographie et en partenariat avec l’Imagerie de Lannion. Elle affirme dès lors son goût pour la mise en scène à travers un univers onirique et poétique. En 2009, en résidence à la Villa Perochon à Niort, au côté du photographe finlandais Arno Rafael Minkkinen, elle élabore des costumes et décors pour la série  » La fête des songes »; l’appareil devient le témoin de performances théâtrales. En 2011, elle ajoute une dimension intime et documentaire à son travail à travers la série « Troubleuses » en recevant chaque soir durant 1 mois une femme à dîner, à se livrer et à dormir sur un lieu de résidence.
En 2014, elle entame un projet de 3 années autour de la violence éducative  » Les enfants fichus »; un abécédaire de 26 mises en scène d’enfants à la tombée de la nuit dans des décors inquiétants, accompagnées de petites phrases en rimes. L’écriture y tient une place essentielle. Une vingtaine de personnalités rédigeront des lettres pour ce projet à l’attention des enfants maltraités.
Depuis 2015, elle réalise deux séries en milieu carcérale  » Têtes d’affiches » et « Gueules d’amour », portée par l’envie de découvrir ce qu’on ne voit pas et d’apprendre, pour briser les fantasmes et dépasser les peurs. Son travail s’affirme comme un moyen de révéler et de sublimer notamment à travers la série « Gueules d’amour », présentée au festival To Gaether à Paris, dans la Lettre International de Berlin, sur Médiapart et dans l’émission « Regardez voir » de France Inter.
Elle travaille cette année autour d’un nouveau projet ; « Un homme à la mer », dont une partie est réalisée dans un aquarium.
En parallèle, Coralie Salaun développe depuis 10 années une pédagogie artistique autour de la mise en scène à travers de multiples interventions en milieu scolaire.
Elle est également auteur d’une charte de la bientraitance à l’égard des enfants, soutenue par plusieurs communes et le Parlement Européen.
Site Internet

Nouvelle Collaboration avec la peintre Gilliane Warzée

Nouvelle Collaboration avec la peintre Gilliane Warzée

Gilliane Warzée est née le 19 décembre 1977 en Belgique. Elle termine ses études d’infirmière graduée en 1999 et travaille dans un service d’urgences au Grand-Duché de Luxembourg. Diplômée de l’Institut des Beaux-Arts d’Arlon, Belgique, dont elle suit les cours de peinture de septembre 2006 à juin 2009.  Gilliane se passionne de manière soudaine pour la peinture à l’âge de 28 ans. Elle débute par l’acrylique, puis se tourne rapidement vers la peinture à l’huile, dont elle apprécie les techniques de travail, particulièrement l’utilisation du couteau dont les effets et le relief permettent d’augmenter la matière de ses oeuvres. Très inspirée par les jeux de couleurs et leur intensité, attirée par la matière et la lumière, la peinture lui ouvre de nouvelles perspectives. Les principaux thèmes abordés sont les visages et leurs expressions, les animaux sauvages.  Elle réalise actuellement une série de portraits féminins, en explorant l’infinité de possibilités de traitement esthétique et émotionnel qu’ils offrent. Le travail au couteau et les couleurs vives qu’elle utilise transmettent une énergie à ses portraits. Site Internet


Les artistes de l'agence à lausanne art fair

Les artistes de l'agence à lausanne art fairVoir le Catalogue

exposition roman Koenig 5/17 Avril

exposition roman Koenig 5/17 Avril

« PHANTASME » Roman Koenig

Vernissage le jeudi 5 avril à 18:30
Exposition du vendredi 6 au mardi 17 avril 2018
Galerie La La Lande – 11 rue Lalande 75014 
Du mardi au samedi de 12:00 à 20:00 et sur rendez-vous.
Métro : Denfert-Rochereau ligne 4-6 
RER B : Denfert-Rochereau 

Plus sur Artsper

EXPOSITION CHRIS CALVET / LAUSANNE, SUISSE

EXPOSITION CHRIS CALVET / LAUSANNE, SUISSEAcheter sur Artsper

Nouvelle collaboration Natacha Couvelaire Digital Artist

Nouvelle collaboration Natacha Couvelaire Digital Artist

L’oeuvre de Natacha Couvelaire très inspirée par l’Asie et l’Orient, est profonde, puissante et délicate, foisonnante et subtile, kaléidoscope infini dans lequel on s’immerge. Chacun peut entrer en résonance comme un ballet intérieur, éventuel écho à son histoire personnelle. Faire naître l’émotion chez l’autre, le happer pour un voyage initiatique envoûtant, tel est le souhait de Natacha, une artiste secrète qui devrait faire évoluer les codes de l’art. ©NatachaCouvelaireLiss-248X120 – Pièce Unique. 
Site Internet


VENTES AUX ENCHERES ART ET SPORT / PARTICIPATION DES ARTISTES DE L'AGENCE

VENTES AUX ENCHERES ART ET SPORT / PARTICIPATION DES ARTISTES DE L'AGENCEVoir le Catalogue

Nouvelle Collaboration avec la photographe Véronique Loh

Nouvelle Collaboration avec la photographe Véronique Loh

Amateure exploratrice et autodidacte persévérante, je pratique une photographie inspirée par le dessin et la peinture. J’expérimente beaucoup et je m’efforce de créer chaque série autour d’un langage photographique particulier et unique : J’ai transformé le Bowl, un skate park de Marseille, et ses riders en graffitis dans ma série PhotoGRAFFismes, rendue intemporelle une Venise de 2017 dans celle Avant que l’eau des banquises… et je travaille à démultiplier le temps et la lumière dans Lux Temporis. Site Internet


NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PEINTRE CLAIRE SCOFIELD

NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PEINTRE CLAIRE SCOFIELD

Séchoirs à tabac
J’ai toujours adoré depuis l’enfance ces hautes granges, noires, austères et majestueuses et c’est avec une naïve déception que j’ai appris un jour qu’elles avaient une fonction. Je ne sais pas vraiment à quoi j’attribuais leur présence mais j’aimais déjà beaucoup leur plastique. Ces grands volumes noirs qui se dressent dans la verdure, donnait le contraste visuel le plus fort qui pouvait exister dans le paysage m’environnant.Faites dessiner une maison à un enfant âgé de 5 ans, il y a plus de chance que la forme ressemble à un séchoir à tabac qu’à une batisse girondine. Le séchoir à tabac comme un dessin d’enfant a le toit pentu, les murs hauts,la porte surdimensionnée et peu de fenètres.Pour moi le séchoir à tabac contient la forme symbolique de la maison, au même titre que les meules de foin de Monet contiennent la forme symbolique de la hutte primitive. Site Internet


NOUVELLE COLLABORATION L'ARTISTE PLASTICIENNE PALOMBIT

NOUVELLE COLLABORATION L'ARTISTE PLASTICIENNE PALOMBIT


« Choisir
le papier, le couper, le plier, l’agencer en un cahier géant qui oblige à une gestuelle de danseur. La main, le poignet ne suffisent pas, il faut engager le bras, le buste, la colonne, le bassinLe rythme des coupelles, que Marie Christine prends, pose déplace, le pinceau qui frotte, tapote, racle, repasse… Les mouvements cadencent, dessinent une intention sonore, sur laquelle la dessinatrice se cale instinctivement pour danser sur sa propre musique. Une musique qui expose le lien qui se tend entre l’artiste et le modèle, une musique du geste, du travail : prendre, saisir à distance, chaque outil a sa tessiture, chaque intention se traduit par un impact sonore : délimiter, caresser, inciser, coucher, replier, laver, tracer, remplir, gratter, coller…dessiner »
Denys CHOMEL, Cofondateur de l’Ecole des Hautes Etudes en Technologies de l’Information et de la Communication – Montreuil-Paris

Site en construction


NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PLASTICIEN CHRIS CALVET

NOUVELLE COLLABORATION AVEC L'ARTISTE PLASTICIEN CHRIS CALVET
«Signe»
Chris Calvet est un artiste plasticien Français né en 1979. Très tôt passionné par la création artistique. La nature et les éléments (matières, lumières, couleurs, formes…) lui ont donné le goût de la découverte et de l’aventure, cette ouverture d’esprit sur le monde définit son travail actuel. Découverte de l’artisanat d’art chez son amie de toujours Lyseth, ensemble ils rencontrent Hassan Massoudy et collaborent à la réalisation de gravures sur plaque, et ce, dès l’âge de 19 ans. L’aventure, lors de grands voyages en Chine notamment, lui ouvrent des perspectives vers ce qui aujourd’hui est une évidence, la calligraphie. Remarqué par Starter Gallery, il aura l’opportunité en 2015 de passer plusieurs semaines en résidence dans un des musées le plus important de Chengdu (ville de 14 million d’habitants) d’exposer dans trois musées de Chengdu et éprouver sa technique auprès de grands artistes internationaux comme XuLiaoyuan, Qiu Guangping… Toujours ouvert sur le monde, son approche est simple, le travail quotidien permet l’apprentissage et la maîtrise du geste, ce qu’il travaille d’arrache pied avec son professeur Alexandra Laneve. C’est ainsi qu’est née la série «Signe» qui lui vaut aujourd’hui une reconnaissance internationale. Site Internet


NOUVELLE SERIE DU PHOTOGRAPHE GILLES DE BEAUCHENE

NOUVELLE SERIE DU PHOTOGRAPHE GILLES DE BEAUCHENE

The Pioneer

How the west was won … Making of (Eva Viallon)

Publiée par Gilles de Beauchêne Fine Art sur mardi 6 février 2018

Voir le ‘making of’
Achetez sur Artsper


L'agence vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2018 & vous présente sa nouvelle identité visuelle (Création Edouard Chastenet)

L'agence vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2018 & vous présente sa nouvelle identité visuelle (Création Edouard Chastenet)

DERNIÈRE EXPOSITION DE L'ANNÉE AVEC LO4ART ET DAVID NICOLAS PAREL

DERNIÈRE EXPOSITION DE L'ANNÉE AVEC LO4ART ET DAVID NICOLAS PAREL

EXPOSITION DECEMBRE

EXPOSITION DECEMBRE

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE CATALOGUE DE LA NDF GALLERY À FOTOFEVER 2017


NOUVELLE COLLABORATION AVEC ROSATELIER

NOUVELLE COLLABORATION AVEC ROSATELIER

Rosatelier
 a été créé pour proposer aux architectes et aux particuliers des solutions techniques propres à leur permettre de réaliser des décors, des intérieurs, des ambiances. Rosatelier est à même de trouver, rassembler et diriger les compétences artisanales pointues nécessaires à la réalisation du projet de l’architecte ou du particulier

Rosatelier a été fondé par Justine Rossetti. Passionnée de peinture, elle a su marier théorie et pratique à travers ses années d’études aux  Beaux-arts  puis à l’Institut d’art et d’archéologie de la Sorbonne. Elle a complété son apprentissage par une année de formation pratique à la technique du décor peint, à l’Atelier des peintres en décors de Paris.
Ces années lui ont permis d’acquérir des bagages culturels et techniques importants et multiples qui lui ont permis d’apporter à ses clients des propositions inspirées à la fois de l’histoire des arts anciens et contemporains mais aussi des techniques classiques et des matériaux de l’artisanat.  
Rosatelier utilise des traditions séculaires d’arts figuratifs et décoratifs accumulées par les civilisations à travers le monde, tout en apportant une créativité contemporaine pour habiller les murs de notre temps.   En lien étroit avec l’architecte ou le particulier, Rosatelier élabore les solutions techniques, suggère des matières, des motifs, ou des compositions peintes les mieux à même de répondre, de façon originale, au projet du client.


Pour ce faire, la créatrice de Rosatelier assure pour sa part la partie proprement picturale,  et fédère autour du projet, en tant que de besoin, de nombreux artisans de confiance tels que céramistes,  miroitiers, ferronniers, sérigraphes… 

website rosatelier


NdF Gallery participe à fotofever 2017

NdF Gallery participe à fotofever 2017

NOUVELLE COLLABORATION / DANIELA ROMAN

NOUVELLE COLLABORATION / DANIELA ROMAN

Née en Roumanie – Daniela vit et travaille à Paris. Architecte dplg depuis 1978 elle devient photographe auteur en 2007. Son travail concerne les gens, les artistes et leurs ateliers, les tziganes et leurs bidonvilles. 

« Architecte de métier, la photographie m’apparaît comme un moyen d’expression qui reprend la synthèse d’une culture graphique et visuelle. La photographie m’incite à regarder l’autre à distance tout en me permettant de connaitre des mondes, des gens que je n’aurai jamais rencontrés. Techniquement j’aime le grain de l’argentique et le travail dans la chambre noire. Il y a un rapport physique, charnel entre la photo et moi. »

Sa dernière série, ELLE, est un travail mêlant photographie et matière.

Site