COURT METRAGE – TEASER «Le film «DODDY*» est né de mon envie de garder une trace de l’évolution de la nature du regard de ma mère sur moi. En effet, si elle m’a toujours considérée comme une enfant étrange, voire inquiétante, elle fait encore partie de ces générations qui font fleurir les silences et les secrets de famille, de celles que la psychothérapie, pire la psychanalyse tiennent plus de la magie noire que du traitement.» « Doddy » est le premier court métrage d’Aurélie Capéran, il a été sélectionné par le 19ème édition du Festival International du premier Court Métrage, il sera diffusé le Week-end du 12 au 14 Octobre 2018 VOIR LE TEASER



Gilliane Warzée est née le 19 décembre 1977 en Belgique. Elle termine ses études d’infirmière graduée en 1999 et travaille dans un service d’urgences au Grand-Duché de Luxembourg. Diplômée de l’Institut des Beaux-Arts d’Arlon, Belgique, dont elle suit les cours de peinture de septembre 2006 à juin 2009.  Gilliane se passionne de manière soudaine pour la peinture à l’âge de 28 ans. Elle débute par l’acrylique, puis se tourne rapidement vers la peinture à l’huile, dont elle apprécie les techniques de travail, particulièrement l’utilisation du couteau dont les effets et le relief permettent d’augmenter la matière de ses oeuvres. Très inspirée par les jeux de couleurs et leur intensité, attirée par la matière et la lumière, la peinture lui ouvre de nouvelles perspectives. Les principaux thèmes abordés sont les visages et leurs expressions, les animaux sauvages.  Elle réalise actuellement une série de portraits féminins, en explorant l’infinité de possibilités de traitement esthétique et émotionnel qu’ils offrent. Le travail au couteau et les couleurs vives qu’elle utilise transmettent une énergie à ses portraits. Site Internet


The Pioneer

How the west was won … Making of (Eva Viallon)

Publiée par Gilles de Beauchêne Fine Art sur mardi 6 février 2018

Voir le ‘making of’
Achetez sur Artsper
















David Nicolas Parel est un photographe réalisateur franco-suisse, né en 1978 à Annecy. Il vit et travaille à Genève en Suisse.

L’approche photographique de David est très instinctive, l’expression du corps est un thème commun à ses sujets. La photo lui permet de montrer les émotions des autres qui font écho à ses états intérieurs. David cherche l’humanité qui se cache derrière toutes ces mises en scène que l’être humain élabore pour se sentir exister. 

Il expose à partir du 26 Novembre, sa série ‘Body’ à la Galerie 247.

Plus sur son site David Nicolas Parel




Vidéo Roman Koenig