Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Britannique. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

 


Véronique gratte, creuse, lacère, jusqu’à la cicatrice, la blessure indélébile.

« Quand on se trouve devant une toile de Véronique Gros, on est submergé par la force du tracé. Large et d’un seul souffle, celui-ci nous entraîne dans d’autres espaces, espaces d’accalmie, de transparence et de fragilité. Entre ces mondes, l’équilibre se fait.’ Marie-Claire Roux – Lili Safari

http://veronique-gros.com/